25 June 2024

Le croissant, le saint-honoré et l’éclair sont des noms familiers de la pâtisserie et des desserts français. Mais avez-vous déjà entendu parler du canelé ou du puits d’amour ? Il est temps pour vous de découvrir les spécialités sucrées locales de Bordeaux. Bordeaux abrite une scène pâtissière unique avec des délices que l’on ne trouve nulle part ailleurs en France. Si vous êtes un passionné de gastronomie comme moi, vous ne voudrez pas manquer cette occasion de visiter la région. Dans cet article, je vais vous parler des meilleurs desserts, pâtisseries et chocolats locaux que vous pouvez trouver à Bordeaux et où les acheter. Si vous voulez que je vous emmène personnellement dans mes endroits préférés à Bordeaux (sucreries et autres), vous pouvez consulter mes circuits gastronomiques :). Maintenant, partons à la découverte du monde sucré de Bordeaux.

Canelé

On ne peut parler des spécialités bordelaises sans évoquer le plus célèbre des desserts locaux, le Canelé. Cette petite pâtisserie brune striée est devenue l’un des symboles de Bordeaux et on la trouve en plusieurs tailles dans toute la ville. Comme beaucoup d’autres choses à Bordeaux, l’histoire du Canelé est liée au monde du vin. La légende veut que les premiers canelés aient été fabriqués par des religieuses au Couvert de l’Annociade de Bordeaux à la fin du XVIIe siècle.

Le canelé d’origine n’avait pas la saveur sucrée qu’il a aujourd’hui et était fabriqué à partir de farines et de jaunes d’œufs donnés aux religieuses par les vignerons qui utilisaient les blancs d’œufs pour purifier le vin. Ce n’est qu’au XXe siècle que les canelés sont réapparus en tant que dessert, lorsqu’un pâtissier inconnu a décidé d’améliorer la recette en y ajoutant du rhum et de la vanille. Traditionnellement, le moule du canelé était ciré avec de la cire d’abeille pour rendre la pâte croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Aujourd’hui, cependant, beaucoup utilisent du beurre à la place. Les canelés sont généralement disponibles en trois tailles différentes et, dans certains endroits, ils sont même fourrés de différentes saveurs sucrées ou salées. À Bordeaux, de nombreux établissements sont spécialisés dans le canelé et presque toutes les boulangeries en proposent. Bien que le plus grand et le plus célèbre producteur de canelés soit Baillardan, je pense que le meilleur canelé est proposé par La toque cuivrée. Vous pouvez trouver deux de leurs boutiques rue Sainte Catherine et beaucoup d’autres dans différents quartiers de Bordeaux.

Puits d’Amour

Le Puit d’amour est une petite pâtisserie locale que l’on ne trouve nulle part ailleurs que dans la région de Bordeaux. Cette pâtisserie a été créée en 1952 par la Maison Seguin dans une petite ville au sud de Bordeaux appelée Captieux. Elle est faite de pâte à choux (pâte légère) recouverte de crème Chiboust (mélange de crème pâtissière et de meringue italienne). Vous pouvez déguster cette petite pâtisserie au marché des Capucins ou à la Maison Seguin dans le quartier de Cauderan (adresse : 160 Avenue Charles de Gaulle, 33200 Bordeaux).

Les dunes blanches

L’une des pâtisseries les plus populaires de Bordeaux vient en fait du Cap Ferret. Les délicieuses dunes blanches ont été créées en 2008 par le pâtissier Pascal Lucas, ou plutôt par son fils. Un soir, il y a 12 ans, le jeune homme rentrait d’une soirée très tôt le matin et avait très faim. Sachant que son père serait déjà à la boulangerie à cette heure-là, il s’y est rendu pour trouver quelque chose de sucré pour satisfaire son appétit. Il y trouva une chouquette (pâte à choux saupoudrée de sucre perlé) et une crème que son père avait préparée pour un autre dessert et mélangea tout simplement les deux. Le succès est immédiat et Pascal ouvre des boutiques dédiées aux dunes blanches à Arcachon, Bordeaux et maintenant même à Paris. Dans le centre de Bordeaux, vous pouvez les trouver au 7 Rue de la Vieille Tour, 33000 Bordeaux.

Les macarons de Saint Emilion

Si vous avez déjà visité Paris, vous avez probablement goûté les célèbres macarons de Ladauree ou ceux de Pierre Hermé. Mais saviez-vous que le macaron original vient en fait de Saint-Émilion ? Les macarons de Saint-Émilion sont produits depuis 1620, date à laquelle les sœurs Ursulines ont établi leur couvent à Saint-Émilion. La recette est transmise de génération en génération et n’a jamais été modifiée depuis. Contrairement aux macarons colorés à deux biscuits que l’on trouve dans le reste de la France, ceux-ci ne comportent qu’un seul biscuit, composé d’amandes, de blanc d’œuf et de sucre. Après le vin, c’est le deuxième produit le plus connu de Saint-Émilion. Vous pouvez les trouver dans la petite boutique “Fabruque de macarons” dans le centre de Saint-Émilion. Adresse de la boutique : 9 rue Guadet, 33330 Saint-Emilion, France.

Le Jésuite

Cette délicieuse pâtisserie triangulaire est rare en dehors de la région de Bordeaux. Il s’agit d’une pâte feuilletée (comme le mille-feuille) farcie de crème à la frangipane et recouverte d’amandes effilées. Certains chefs y ajoutent un peu de crème patissière afin d’alléger la texture lourde de la frangipane. Son nom étrange vient de sa forme. À l’origine, les jésuites étaient recouvertes de pralines ou de glaçage au chocolat, ce qui leur donnait l’aspect d’un chapeau aux bords relevés, comme ceux des jésuites. Les Jésuites d’origine sont un ordre catholique de l’Église catholique fondé par Saint Ignace de Loyola dans les Pyrénées espagnoles. À Bordeaux, ne gaspillez pas vos calories dans un simple croissant, mais essayez plutôt le Jésuite local dans l’une des boulangeries de la ville. J’achète mes jésuites à la boulangerie Saint Michel.
Adresse de la boulangerie : 51 Rue des Faures, 33000 Bordeaux

Les Guinettes de Chocolats

Lorsque l’on se promène dans les rues du Triangle d’Or, le quartier chic de Bordeaux, on croise une poignée de chocolatiers. Cependant, il n’y a qu’un seul chocolat qui soit véritablement identifié à Bordeaux et il s’agit des guinettes. La guinette est une cerise macérée dans de l’alcool puis enrobée de chocolat noir. À Bordeaux, on les trouve sous deux formes : le Kirsh, une liqueur de cerise, et l’Armagnac, une excellente eau-de-vie locale du sud-ouest de la France.

Bouchon du Bordeaux

Le Bouchon de Bordeaux est un dessert traditionnel, beaucoup moins connu que d’autres dans cette liste. Il a été créé en 1965 par le pâtissier-chocolatier Jacque Ponquet qui souhaitait créer une pâtisserie mettant en valeur les spécialités viticoles de la région. En 1976, la découverte d’amandiers à Saint-Émilion l’a incité à utiliser des amandes avec des raisins secs pour créer un dessert alcoolisé. Le dessert est créé dans son usine de Bruges et vendu dans plusieurs boutiques bordelaises spécialisées dans les produits du Sud-Ouest.

1 thought on “Découvrir les spécialités sucrées de Bordeaux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *