22 February 2024
Judith Godrèche

Judith Godrèche a porté plainte mardi 6 février contre le réalisateur Benoît Jacquot pour “viol avec violence sur mineur de moins de 15 ans”. Ces dernières semaines, l’actrice a plusieurs fois dénoncé publiquement “l’emprise” du réalisateur lorsqu’elle était adolescente.

” Il s’appelle Benoît Jacquot. “Dans des messages postés sur son compte Instagram début janvier, Judith Godrèche a révélé publiquement le nom du réalisateur qui avait une “emprise” sur elle lorsqu’elle était adolescente.

Ce mercredi 7 février, son avocate, Me Laure Heinich, a confirmé à l’AFP des informations du Monde sur le dépôt de plainte de l’actrice pour viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, mardi à la Brigade de protection des mineurs. mineurs.

25 ans de plus

Dans sa série Icône du cinéma français , diffusée fin 2023 sur Arte , la réalisatrice a d’abord évoqué cette relation, mais sans jamais mettre explicitement en cause Benoît Jacquot.

C’est finalement sur les réseaux sociaux, le 6 janvier, que Judith Godrèche l’a nommé, se confiant ces dernières semaines sur sa relation avec le réalisateur de 25 ans son aîné, alors qu’elle était adolescente. Judith Godrèche n’avait encore jamais poursuivi le réalisateur en justice pour ces faits, qui apparaissent prescrits. Dans Le Monde , Benoît Jacquot nie toutes les accusations et insiste sur le caractère “amoureux” de cette longue relation.

Violence et perversité

Judith Godrèche a décidé de parler après avoir vu un documentaire de 2011 où Benoît Jacquot reconnaissait le caractère illégal de sa relation passée avec l’adolescente : “Oui, c’était une transgression. Ne serait-ce qu’au regard de la loi (…) on n’a pas le droit en principe, je crois. Une fille comme elle qui avait en fait 15 ans, et moi 40 ans, je n’avais pas le droit”, a-t-il déclaré.

Devant les enquêteurs, Judith Godrèche, révélée en 1988 dans Les mendiants de Benoît Jacquot. A dénoncé des violences lors de cette relation. Dans une dizaine de récits publiés dans la nuit de mardi à mercredi sur Instagram. Judith Godrèche décrit à plusieurs reprises Benoît Jacquot comme un “pervers” qui “la met inlassablement à la place de l’objet inexistant”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *